Soutenance de thèse de Valentina ABRIL MELGAREJO

Ecole Doctorale
Physique et Sciences de la Matière
Spécialité
PHYSIQUE & SCIENCES DE LA MATIERE - Spécialité : ASTROPHYSIQUE ET COSMOLOGIE
établissement
Aix-Marseille Université
Mots Clés
Evolution de galaxies,Cinématique et dynamique,Spectrographie intégrale de champ,Blocage de la formation stellaire,Groupes de galaxies,Assemblage de masse des galaxies,
Keywords
Galaxy Evolution,Kinematics and dynamics,Integral Field Spectroscopy,Star Formation Quenching,Galaxy Groups,Mass Assembly,
Titre de thèse
Galaxy Evolution in dense environment observed by the IFS MUSE, a Kinematic approach
Evolution des Galaxies dans des environnements denses observés par l’instrument MUSE, une approche Cinématique
Date
Lundi 19 Octobre 2020 à 14:00
Adresse
Pôle de l’Étoile Site de Château-Gombert 38, rue Frédéric Joliot-Curie, 13388. Marseille FRANCE
Amphithéâtre du Laboratoire d’Astrophysique de Marseille
Jury
Directeur de these M. Philippe AMRAM Aix Marseille Université - LAM - Laboratoire d’Astrophysique de Marseille
CoDirecteur de these M. Benoît EPINAT Aix Marseille Université - LAM - Laboratoire d’Astrophysique de Marseille
Rapporteur Mme Laurence TRESSE Centre de Recherche Astrophysique de Lyon (CRAL)
Rapporteur M. Mathieu PUECH GEPI - Observatoire de Paris
Examinateur Mme Véronique BUAT Aix Marseille Université - LAM - Laboratoire d’Astrophysique de Marseille
Examinateur Mme Cláudia MENDES DE OLIVEIRA Universidade de São Paulo - Instituto Astronomico e Geofisico
Examinateur Mme Simona MEI Université de Paris 7 Denis Diderot – PREX . LERMA - Observatoire de Paris
Examinateur M. Bernd VOLLMER Observatoire Astronomique de Strasbourg

Résumé de la thèse

es galaxies se forment et évoluent dans différents environnements, à grande échelle, dans des structures façonnées par la distribution de halos de matière noire telles que des filaments, des « murs », des amas, des vides cosmiques. L'évolution des galaxies dans des environnements à faible densité diffère considérablement de celle des galaxies dans des structures denses comme les groupes ou les amas de galaxies, dans lesquels les facteurs environnementaux réduisent la fraction de gaz et par conséquent la capacité à former des étoiles. Le but de ce travail est d'étudier la relation de Tully-Fisher (RTF) pour les galaxies à décalage spectral intermédiaire (z ~ 0,7) dans des groupes de galaxies. La RTF relie la vitesse de rotation maximale des galaxies - un indicateur de la distribution de masse des halos de matière noire - à leur contenu en masse stellaire et/ou baryonique. Cette relation fournit des informations essentielles sur la formation et l’avancement de l’évolution des galaxies. L'avènement d’instruments performant de spectroscopie à champ intégral comme MUSE, permet d'atteindre une résolution suffisante pour réaliser des études spatialement résolues à des décalages spectraux intermédiaires pour mesurer des paramètres physiques essentiels. Cette recherche est basée sur l'exploitation d'un échantillon unique de 12 groupes de galaxies denses, sélectionnés dans le champ COSMOS, dans le cadre du sondage « MUSE gAlaxy Groups In Cosmos (MAGIC) », couvrant la plage de décalage spectral 0,3

Thesis resume

Galaxies form and evolve in different environments, arranged at large scales, in structures shaped by the distribution of dark matter halos, like filaments, walls, clusters, cosmic voids. The evolution of galaxies in low-density environment significantly differs from those embedded in large crowded structures like groups or clusters of galaxies, where environmental drivers reduce the gas content and consequently quench their star-forming capacity earlier than their isolated counterparts. The goal of this work is to study the Tully-Fisher relation (TFR) for galaxies at intermediate redshift (z~0.7) in groups of galaxies. The TFR links the maximum rotation velocity of galaxies – a proxy of dark matter halos mass distribution – to their stellar and/or baryonic mass content. This relation provides key information on the dynamical support, and on formation and evolutionary state of galaxies. The advent of powerful Integral Field Spectroscopy instruments like MUSE, allows to reach a resolution high enough to perform spatially resolved studies at intermediate redshifts and recover essential physical parameters. This research is based on the exploitation of a unique sample of 12 dense galaxy groups selected in the COSMOS field, from the Guaranteed Time Observations MUSE gAlaxy Groups In Cosmos (MAGIC) Survey, spanning the redshift range 0.3