Réinscription

2017-2018 - Modalités pratiques de réinscription en thèse :

 

Le Doctorant doit :

  • effectuer la réinscription pédagogique en ligne sur son espace personnel ADUM afin de générer le formulaire de réinscription en doctorat,
  • avoir été reçu par le Comité de Suivi de Thèse individuel qui a été mis en place dans le laboratoire d'accueil du doctorant,

Les documents devront être signés par le doctorant, par ses encadrants et par le Directeur du Laboratoire d'accueil.

Au vu des rapports des Comités de Suivi de Thèse, le Directeur de l'ED recevra le doctorant pour sa demande de réinscription.

Si le doctorant a été autorisé à se réinscrire, il pourra finaliser sa réinscription à la scolarité (Luminy ou St-Jérôme) en ayant pris soin de prendre rdv sur l'application dédiée : https://eris.univ-amu.fr/

pour les doctorants se réinscrivant à Centrale Marseille, prendre contact directement avec le service en charge des réinscriptions.

 

  • Réinscription en doctorat

Les conditions d’inscription en doctorat sont définies dans l’article 11 de l’arrêté du 25 mai 2016

Au regard de la durée des financements accordés, la thèse se déroule, en principe, sur 3 ans.

  • Autorisation d’inscription en 2e et 3e année de thèse

La réinscription en thèse en 2e et 3e année est accordée par le chef de l’établissement sur proposition du directeur de l’ED à l’issue d’un avis favorable du comité de suivi individuel du doctorant qui s’assure du bon déroulement des travaux de thèse. Une attention particulière est portée aux doctorants s’inscrivant en 3e année pour veiller au bon déroulement de fin de thèse et leur rappeler les prérequis ainsi que les délais à respecter pour la soutenance afin de limiter les durées excessives et injustifiées de la thèse.

Suite à la décision du Conseil d'Administration de l'Université du 23/10/2012, les doctorants en dernière année de thèse sont dispensés d’une inscription en 4e année si leur soutenance est programmée avant le 20 décembre de l'année en cours.

  • Conditions pour une inscription en 4e de thèse et au-delà

L’inscription en 4e année de thèse est dérogatoire. Elle est accordée par le chef de l’établissement sur proposition du directeur de l’ED à l’issue d’un avis favorable du comité de suivi individuel du doctorant (cf. article 13) et du conseil de l’ED. Le doctorant doit soumettre un dossier de demande d’inscription comportant les éléments suivants : une lettre du directeur de thèse justifiant la demande d’inscription, un plan de fin de thèse et un financement d’un montant minimum de 1000 euros net par mois accompagnant le doctorant jusqu’à sa soutenance. Le dossier doit être déposé au secrétariat de l’ED avant fin septembre pour validation par le conseil de l’ED lors de sa session d’automne. Pour les doctorants qui ont commencé leur thèse au cours du premier semestre de l’année civile et dont le financement court au-delà de l’année civile de leur 3e année d’inscription, l’inscription en 4e année de thèse est validée sans condition. Ils doivent néanmoins soutenir leur thèse avant la fin de leur contrat de financement ou à défaut justifier d’un financement jusqu’à la soutenance.

L’inscription en 5e année (et au-delà) n’est accordée qu’à titre tout à fait exceptionnel par le chef de l’établissement et elle est subordonnée à des justifications particulières (p. ex. doctorant salarié à plein temps, arrêt maladie, congé parental …). Le dossier de demande d’inscription doit, en plus de ces justificatifs, comporter les éléments suivants : un courrier argumenté du directeur de thèse visé par le directeur d’unité, un avis argumenté du directeur de l’École Doctorale validé par son conseil, un plan de fin de thèse et un financement accompagnant le doctorant jusqu’à sa soutenance.

  • Non-renouvellement d’inscription

Dans le cas où un non-renouvellement d’inscription est envisagé, le directeur de l’ED envoie un courrier recommandé avec accusé de réception (RAR) au doctorant dans lequel il fait part de son avis défavorable au renouvellement et motive cet avis. Le doctorant peut solliciter un deuxième avis auprès de la commission recherche de l’établissement concerné dans un délai d’un mois.